Nathalie Becquart

chat

En résumé

Une femme obtient le droit de vote au Saint-Siège.

L'invitée de La Matinale ce jeudi 25 février était Nathalie Becquart. Cette religieuse vient d'être nommée sous-secrétaire du Synode des évêques, avec droit de vote, le 6 février dernier.

Nous sommes en 2021, 50 ans après que les femmes ont eu le droit de vote et d'éligibilité en Suisse et c'est pour nous une bonne opportunité de lever le voile sur ce qu'est le Synode des évêques.

Le Synode des évêques est une institution permanente de l'Église catholique établie par le Pape Paul VI au milieu des années soixante, lors de la dernière session du concile Vatican II. Le concile Vatican II (11 octobre 1962 - 8 décembre 1965) est généralement considéré comme l'évènement le plus marquant de l'histoire de l'Église catholique au XXe siècle et il symbolise son ouverture au monde moderne et à la culture contemporaine.

Le concept de synode est très présent dans les Églises protestantes mais quelque peu oublié chez les catholiques jusqu'à ce que Paul VI fasse part de son intention d'établir le synode des évêques dans son discours inaugural de la dernière session du concile Vatican II, le 14 septembre 1965 :

Nous avons la joie de partager avec vous l’annonce que, selon le souhait même de ce concile, va être institué un « synode des évêques » qui sera constitué d’évêques nommés en majorité par les Conférences épiscopales, avec notre approbation, et qui sera convoqué par le pape, selon les besoins de l’Église, afin d’apporter ses avis et sa collaboration quand il sera jugé utile au bien-être de l’Église.

Le Synode des évêques a ainsi pour mission d'informer et de conseiller et qu'il entretient une union et une collaboration étroites entre le Souverain Pontife et les évêques du monde entier.

Nathalie Becquart naît en 1969 en France, à Fontainebleau. Elle est diplômée d'HEC (École des Hautes Études Commerciales de Paris) à 23 ans. Elle effectue une année de volontariat au Liban et travaille ensuite comme consultant en marketing et communication avant de commencer son noviciat et d'entrer dans les ordres. Avec cette nomination, Nathalie Becquart devient ainsi la première femme a avoir le droit de vote au Saint-Siège.

Ce qui est très important, c'est de voir ce geste fort du Pape François pour les femmes, plus largement pour les laïcs, comme quelque chose qui s'inscrit dans une continuité, dans un mouvement qui vient de loin, qui est porté sur le terrain par beaucoup de femmes et beaucoup d'hommes.

Vatican News a publié un billet sur cet évènement : Sœur Becquart: "un signe de confiance pour les femmes dans l'Église".

Retrouvez son interview de ce matin sur Play RTS :